Accéder au contenu principal

Macarons chocolat coeur de caramel beurre salé

Ca y est!! c'est le week-end yeaaaaah!!!
Aujourd'hui, je commence par vous présenter un site très sympa qui vous trouve "the" resto dans votre ville!!! Allez y jeter un oeil, c'est vraiment pratique et très bien fait!
Banner FR iTaste[1]

Maintenant il est grand temps de vous révéler ma nouvelle petite tuerie que je referais sans hésiter!!!



Ingrédients pour les coques (meringue italienne), pour la meringue française c'est ici:
  • 200g de poudre d'amandes
  • 200g de sucre glace
  • 5cl d'eau
  • 200g de sucre semoule
  • 2x 75g de blancs d'oeufs à température ambiante
  • 20g de chocolat amer en poudre (type vanhouten) + colorant rouge en poudre
Ingrédients pour les ganaches:
  • 250g de chocolat noir (lindt dessert 70% pour moi)
  • 300g de crème liquide
  • 40g de sucre
  • 50g de beurre
  • caramel au beurre salé   

Mixer la poudre d'amandes et le sucre glace durant 30 secondes. Si vous n'avez pas de robot, tamisez-les à l'aide d'un tamis assez fin. (Les coques seront, grâce à cela, toutes lisses)
Faîtes chauffer à feu moyen le sucre semoule et les 5cl d'eau.
Plongez un thermomètre dans le sirop, la température doit atteindre 118°C.
Mettre 75g de blancs d'oeufs dans un récipient et commencer à les battre à puissance maximum dès que le sirop atteind 114°C.
Lorsque la température est à 118°C, baissez la vitesse du batteur et incorporez le sirop aux blancs.
Remettez le batteur à vitesse maximum afin de réduire la température de la meringue.Elle doit être légèrement plus chaude que votre doigt.
Dans un récipient, versez les 75g de blancs d'oeufs non battus sur le mélange poudre d'amandes/sucre-glace et mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte assez épaisse.
Incorporez la meringue en plusieurs fois et en mélangeant avec une spatule en caoutchouc jusqu'à une consistance lisse et brillante, mais pas liquide.
Ajoutez 20g de chocolat amer en poudre ainsi qu'un peu de colorant rouge (pour réhausser la couleur du cacao).
Garnissez une poche à douille de pâte à macaron et formez des petites coques sur du papier sulfurisé.
Laissez croûter (sécher) les coques pendant 1 heure au moins (cela permet la formation de la petite collerette du macaron lorsqu'il cuit).
Préparez les ganaches. Faites chauffer la crème liquide et le sucre. Hachez très finement le chocolat. Versez la crème chaude en deux fois sur le chocolat et mélangez délicatement afin d'obtenir une ganache lisse et brillante. Incorporez le beurre. Placez dans un récipient assez grand, filmez et placez au frais jusqu'à ce qu'elle durcisse. Préparez le caramel.
Préchauffez votre four à 160°C.
Enfournez les coques durant 12 minutes en laissant la porte du four entrouverte et en plaçant une plaque froide sous la plaque où se trouvent les macarons (ça évite qu'ils craquent sur le dessus). Je refroidi mes plaques entre chaque fournée.
Laissez refroidir et décollez les coques du papier sulfurisé (elles se décollent toute seule, pas besoin d'eau).
Mettez de la ganache au chocolat sur l'extérieur des coques, du caramel au centre et assemblez-les.
  
      
Placez les macarons au réfrigérateur plusieurs heures avant de les déguster. (Vous pouvez également les congeler dans une boîte hermétique)
Bonne régalade!!!!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tartelette pistache/fleur d'oranger

Cette tartelette pistache qui est absolument divine est une création du "Jardin Sucré" . Ils ont eu la gentillesse de la partager avec nous et vous pouvez retrouver l'original dans le dernier numéro de Fou de Pâtisserie #39. Je l'ai un peu modifiée pour une question de sucre et j'ai accentué la fleur d'oranger parce que j'adore ça ;). Ah et j'utilise toujours la même recette de pâte sucrée parce qu'elle est parfaite et bien croustillante. Pâte sucrée : Beurre ​​​180g Farine T55​​ 280g Œufs ​​​45g Sucre Glace​​ 52g Poudre d’amande​ 52g Sel  Fin​​​ 0,5g Sucre semoule​​ 57g Préchauffer le four à 170 degrés. Mélanger la farine tamisée avec le beurre coupé en petits morceaux Ajouter le sucre semoule, le sel et incorporer le sucre glace tamisé avec la poudre d’amande Ajouter l’œuf avec le zeste de citron Ne pas trop travailler la pâte et l'étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Placer au froid

Tartelette Tiramisu praliné café

Une copine à moi m'a demandé un dessert au café et je me suis exécutée avec plaisir. A la base, je ne suis pas une grande fan de pâtisseries au café mais je grandi et mes goûts évoluent. J'ai associé le café avec le praliné et l'association est excellente. J'ai repris le format tartelette, j'adore!! Pâte sablée : Farine T55 280g Beurre 180g Sucre glace 52g  Poudre d'amande 52g Sucre 57g  Sel 1 pincée  Oeuf 45g  Tout mettre dans le batteur type Kitchenaid et mélanger. Ajouter l'oeuf et mélanger mais pas trop longtemps. Terminer en frasant sur le plan de travail. Diviser la pâte en 2 et en étaler une entre 2 feuilles de papier de cuisson. Placer au froid 15 à 20 minutes. Foncer un cercle à tarte ou des cercles à tartelette. Placer au froid.  Préchauffer le four à 170. Faire cuire 15 minutes avec des billes de cuisson posées sur le fond de tarte sans oublier de mettre une feuille de papier sulfurisé (de cuisson).  Sortir du four. E

Charlotte à la framboise pour "Le Meilleur Pâtissier" M6

J'entends encore Cyril Lignac dire qu'il choisissait ma charlotte parce que c'est celle qu'il mettrait dans sa pâtisserie... Quel kiffe quand-même! Je ne suis pas prête de l'oublier ce moment :) Je vous poste la recette que Mercotte a mise sur son blog, mais je n'ai pas fait tout à fait de la même façon, la mienne était à la framboise et celle de Mercotte est à la vanille. Pour un cercle à entremets de 16cm x 4.5cm. Ingrédients: 400g de fruits rouges pour la décoration Pour les biscuits à la cuillère: 50g de farine T55 50g de fécule de pomme de terre de maïzena,  5 œufs,  100g de sucre semoule ,   sucre glace Tamiser la farine et la fécule. Monter les blancs à vitesse moyenne en ajoutant le sucre en 3 fois dès qu’ils commencent à mousser. Quand les blancs sont au bec d’oiseau diminuer la vitesse ajouter les jaunes et continuer à battre 15 secondes, le temps qu’ils soient bien incorporés. Verser en pluie les poudres et in